Prochaines étapes pour le Rapport sur l’éducation de la petite enfance de 2011

La sélection des points de référence reflète l’élaboration de tous les index de politiques qui doivent équilibrer le désir d’obtenir des données appropriées et comparables et la réalité, soit ce qui est accessible et peut être fait. La validité apparente du Rapport de l’éducation de la petite enfance semble bonne. Le Rapport EPE constitue un point de départ pour discuter des prochaines étapes. Il est désormais prêt pour une période critique d’examen et de consultation pour tester sa validité comme outil qui pourrait surveiller les nouveaux systèmes canadiens d’éducation de la petite enfance. Il faut également étudier comment cet Rapport peut être harmonisé avec d’autres efforts de surveillance au Canada.
   
L’Atkinson Centre à l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, de l’Université de Toronto, sera l’hôte du Rapport. Il projette de regrouper l’expertise universitaire afin d’étudier le Rapport, notamment de déterminer les analyses statistiques appropriées à utiliser pour tester la validité et la fiabilité de le Rapport EPE. L’Atkinson Centre tiendra divers forums réunissant les décideurs politiques, les chercheurs et les chefs des services professionnels afin d’examiner l’élaboration, l’application et la communication du Rapport. L’Atkinson Centre envisage la possibilité de tenir un symposium international à l’automne 2012 afin d’étudier le Rapport et d’autres outils de surveillance de l’éducation de la petite enfance.
     
Les Canadiens ont de grandes aspirations pour leurs enfants. Ils désirent qu’ils profitent de leur jeunesse tout en développant leur plein potentiel. La sensibilisation à l’importance du développement pendant la petite enfance a attiré l’attention des décideurs politiques et ils ont réagi. C’est un début essentiel. Toutefois, nous ne pouvons pas ignorer le nombre limité de points de repère sur lequel le Rapport repose et les contraintes qui excluaient les territoires et les Premières nations. Les seuils modestes tiennent compte de la persistance des normes communes peu élevées visant à diviser la prestation des systèmes d’éducation de la petite enfance. Malgré tout, nous avons raison de célébrer. Un énorme progrès a été réalisé depuis que l’étude internationale de l’OCDE a révélé que le Canada accusait un retard. Un Rapport ne peut pas tenir compte de tous les aspects.

Espérons que le Rapport à ses débuts et au cours des consultations futures qui lui permettront de se peaufiner, prendra sa place avec d’autres systèmes publics de surveillance à l’échelle nationale et internationale afin d’informer le public sur la manière d’utiliser les moyens les plus efficaces d’enrichir les environnements d’apprentissage pour les jeunes enfants.

Beach, J., M. Friendly, C. Ferns, N. Prabhu et B. Forer (2009). Early childhood education and care in Canada 2008. Ottawa, ON, Child Care Resource and Research Unit.

Beach, J. (2010). Environmental scan for the Coalition of Child Care Advocates of British Columbia and Early Childhood Educators of British Columbia Integrated System of Early Care and Learning Project. Provient de www.cccabc.bc.ca/cccabcdocs/integrated/files/IECL_environmental_scan_2010.pdf

Bennett, J. (2008). « Benchmarks for Early Childhood Services in OECD Countries », Innocenti Working Paper. 2008-02. Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF, Florence.

Brockington, R. (2010). Summary public school indicators for Canada, Provinces and Territories from 2002–2003 to 2008–2009. Ottawa, ON, ministère de l’Industrie.

Direction de l’éducation, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (2004). Early childhood care and education policy: Canada country note. Paris, FR, Secrétariat de l’OCDE.

Reynolds, A. J., J. A. Temple, B. A. B. White, S.-R. Ou et D. L. Robertson (2011), Age 26 Cost–Benefit Analysis of the Child-Parent Center Early Education Program. Développement de l’enfant, 82, p. 379 à 404.

UNICEF, The Child Development Index, Situation des enfants au Brésil, 2006. Bureau de représentation de l’UNICEF, Brésil.

UNICEF, The child care transition, Bilan Innocenti 8, 2008, Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF, Florence.